Comment choisir un bon syndic de copropriété ?

Le profil d’un bon syndic de copropriété dépend de plusieurs critères : les compétences professionnelles et humaines. Qu’est-ce qui compte le plus ?

Idéalement, on proposera un syndic encore jeune (entre 30 et 40 ans), bénéficiant idéalement d’une solide formation BTS ou ICH (institut de formation aux métiers concernant l’immobilier). Bien entendu, s’il dispose d’une expérience en tant que gestionnaire dans un grand syndic, ce sera un atout très appréciable. Le petit plus, c’est qu’il se mette à son compte à ce moment ; cela signifie qu’il a du temps à consacrer à la gestion, et qu’il est motivé pour faire ses preuves.

Un syndic appréciable doit également démontrer des qualités indéniables en terme d’organisation, de pragmatisme, de réactivité et d’impartialité. Notamment, il devra être en mesure de vérifier correctement la comptabilité, les factures, et agir correctement face aux impayés. Lorsqu’il doit superviser des travaux, sa présence est nécessaire, mais il doit auparavant faire jouer la concurrence au moyen d’un appel d’offre. Il doit vérifier que les délais sont tenus et qu’aucun retard ne soit cumulé. Enfin, le syndic doit anticiper tout problème de liquidités et rendre compte également de tout problème au Conseil syndical.

En savoir plus sur la gestion de la copropriété à Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *