Faut-il un apport personnel pour acheter un logement ?

Bonne nouvelle : pour devenir propriétaire de votre logement, vous n’êtes plus obligé d’avoir un apport personnel. Attention toutefois, il faut correspondre à quelques critères indispensables pour les établissements de crédit.

Un prêt pour financer intégralement votre logement

Auparavant, les banques refusaient catégoriquement d’accorder un crédit immobilier à des clients n’ayant pas d’apport personnel. Elles ont même imposé une fourchette de 10 à 15% du prix du bien immobilier en guise d’apport personnel. Aujourd’hui, ce temps est révolu puisque l’apport n’est plus obligatoire. Certains établissements acceptent même d’octroyer un prêt de 110% du prix d’achat pour que les particuliers puissent acquérir le bien et s’acquitter des frais du notaire.

Les conditions

Toutefois, avant de consentir un prêt à 110%, les banques exigent quelques conditions relatives à :

  • Votre âge : la banque vérifie toujours votre âge afin de s’assurer qu’il vous reste de longues années devant vous pour rembourser le prêt.
  • Vos revenus : le candidat idéal est celui qui travaille dans un secteur prometteur, avec des revenus fixes et des perspectives d’évolution. Toutefois, les banques accordent aussi volontiers ce type de prêt aux salariés à revenus moyens ayant une bonne capacité d’épargne.
  • Votre capacité d’épargne : même si vous gagnez beaucoup d’argent par mois et que vous dilapidez tout chaque mois, vous restez un client insolvable pour les banques. Ces dernières préfèrent de loin les clients ayant une bonne capacité d’épargne même s’ils touchent un revenu moyen.
  • Votre stabilité professionnelle : vous êtes un salarié sérieux, occupez un poste à responsabilité et avez des perspectives d’évolution dans votre métier ? Alors la banque sera clémente avec vous.
  • Votre niveau d’endettement : avant de vous octroyer ce prêt, il vous faut prouver à la banque que vous ne traînez pas de dettes et que vous pourrez subvenir à vos besoins et ceux de votre famille malgré le remboursement du prêt lequel se cumulera avec les autres charges mensuels. D’ailleurs, le nombre de personnes que vous avez à charge et votre situation matrimoniale influeront également sur sa décision.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de faire jouer la concurrence et de comparer les offres de plusieurs établissements. Cela vous permettra de mieux étudier le projet en vous basant sur les taux d’intérêt et la durée de remboursement.

Aussi, avant même de souscrire un prêt à 110%, essayez d’abord de voir si vous pouvez obtenir quelques aides financières telles que le prêt conventionné, le prêt à taux zéro plus (PTZ+), le prêt action logement (PAL) ou encore le prêt d’accession sociale (PAS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *