Maisons écologiques et conventionnelles : le comparatif économique

Maison écologique

Crédit : By Dominic Alves – Flickr, CC BY 2.0

Être propriétaire immobilier présente des avantages significatifs. Parmi eux, on peut notamment citer la possibilité d’aménager son habitat comme on le souhaite, la constitution d’un héritage pour sa descendance, mais aussi la tranquillité liée à la promesse d’un domicile pour sa retraite. On devient propriétaire de sa maison, soit en l’acquérant lors d’une vente, soit en la construisant nous-même. Dans ce dernier cas, on est souvent confronté au dilemme économique.

En effet, le budget qu’on accorde à la construction d’une maison est plus ou moins conséquent. Actuellement, deux sortes de maisons peuvent être construites : les maisons écologiques et celles dites conventionnelles. Pour vous aider à choisir quel type est adapté à votre budget voici un comparatif économique sur ces deux types de maison. Nous nous pencherons sur les frais de construction, les performances énergétiques et les dépenses d’entretien de chacune d’elles.

Comparatif sur le budget de construction

La maison écologique, comme son nom l’indique, est construite avec des matériaux en majorité écologiques, durables, naturels ou recyclés. Son ossature et son revêtement extérieur sont faits en bois non traité. Pour ce qui est de l’isolation de la maison (toiture, murs, soubassements), on utilisera des isolants écologiques tels l’ouate de cellulose, la laine de bois ou la plaque de liège qui est comme ici. Le toit quant à lui peut être constitué de tuiles en terre cuite.

La construction conventionnelle se différencie de la maison écologique par l’utilisation de matériaux plus courants, moins respectueux de l’environnement. On peut citer à titre d’exemple, le PVC dans la toiture et les fenêtres, le bois traité (résineux) côté charpente, et l’enduit synthétique pour le revêtement extérieur.

En général, les matériaux écologiques coûtent plus chers que ceux dits conventionnels. Ces derniers, compte tenu du fait qu’ils soient composés d’éléments chimiques industriels sont plus courants et donc moins coûteux. Les matériaux écologiques sont élaborés à partir de composants naturels sélectionnés, ce qui rend leur production plus chère, et par conséquent augmente leur prix.

Pour conclure, la construction de la maison conventionnelle nécessite un budget un peu moins important que celle de la maison écologique.

Maison écolo

Crédit : By Chrisemms – Own work, CC BY-SA 3.0

Performance énergétique : des économies significatives

La performance énergétique d’une habitation est mesurée par rapport à sa consommation annuelle en eau, en électricité, et en chauffage. Des systèmes ingénieux sont installés dans les maisons écologiques pour assurer la production d’eau chauffée sanitaire, ainsi que la récupération d’eau pluviale. Ils sont en général composés d’un chauffe-eau solaire et d’une citerne, d’une pompe, d’un réservoir tampon et de plusieurs filtres. Ces systèmes réduisent considérablement la consommation en électricité et en eau du ménage. Côté chauffage, la demeure écologique est dotée d’une isolation thermique efficace et pérenne. Bien que l’installation de ces dispositifs soit plus ou moins coûteuse, la performance énergétique élevée de la maison écologique permet d’importantes économies sur le budget.

Pour la maison conventionnelle, la production d’eau chauffée sanitaire est le plus souvent assurée par un chauffe-eau électrique. La récupération d’eau pluviale est quant à elle inexistante. Cela augmente considérablement sa consommation énergétique et en conséquence, le montant de la facture d’eau et d’électricité.

Les frais d’entretien

L’entretien est le domaine où une grande différence économique est palpable entre la construction écologique et la demeure conventionnelle. En effet, les frais d’entretien que la première requiert sont nettement moins significatifs que ceux exigés par la seconde. Cette différence est due au fait que la maison écologique est édifiée à l’aide de matériaux durables, demandant un entretien moins important. La maison conventionnelle est par contre construite avec des éléments plus périssables. Ainsi, ils doivent être remplacés fréquemment, ce qui engendre des désagréments financiers.

En guise de conclusion de ce comparatif économique entre la maison conventionnelle et la maison écologique, on peut dire que cette dernière revient bien moins chère que la précédente. En effet, même si la construction de l’habitation écologique est légèrement plus coûteuse que l’édification de la maison conventionnelle, la première rattrape considérablement l’écart par les économies qu’elles génèrent sur le long terme. Sans compter l’impact positif sur l’environnement bien entendu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *