Quelques conseils pour réduire ses charges de copropriété

Les charges de copropriété augmentent d’année en année, mais savez-vous qu’il existe quelques astuces pour les revoir à la baisse ?

Étudier les postes sur lesquels on peut faire des économies

En décidant de vivre dans un immeuble d’habitation, les copropriétaires doivent faire face à diverses charges fixes. Si ces dernières ont tendance à augmenter d’année en année, sachez qu’ils peuvent très bien les réduire en s’intéressant individuellement à chaque poste. Cela leur permettra d’identifier des dépenses superflues et d’y remédier. Parmi les postes à étudier de près, on cite :

  • Le chauffage : réaliser des travaux d’économies d’énergies peut s’avérer être plus intéressant que de se contenter du système de chauffage actuel.
  • Le coût du personnel : pour ne pas payer plus cher inutilement, revoyez les contrats d’entretien tous les cinq ans si l’immeuble fait appel à des prestataires externes.
  • L’électricité : pour faire des économies, remplacer les ampoules à incandescence par des leds ou encore installer des minuteries peut être efficace. Vous pouvez aussi mettre en concurrence les différents fournisseurs pour bénéficier des meilleurs tarifs.
  • L’eau : pour que chacun devienne plus responsable en matière d’eau, il est conseillé d’installer dans chaque logement un compteur individuel.
  • Les honoraires du syndic : pour ne pas avoir à payer le prix fort, n’hésitez pas à mettre en concurrence les syndics de copropriété. Exigez également un contrat transparent pour savoir exactement ce que vous payez.
  • Les primes d’assurance : pour réduire le plus possible les cotisations à payer, assurez-vous que la surface déclarée correspond bien à la surface réelle du bien. Menez aussi des campagnes de responsabilisation des copropriétaires, car cela peut faire baisser la prime à payer.

Renégocier les contrats des prestataires externes

Si cela fait des années que vous traitez avec les mêmes prestataires de service et que vous n’avez jamais envisagé à revoir les termes des contrats qui vous lient, il serait peut-être intéressant de le faire. Cela ne se limite pas à négocier le prix, mais à étudier chaque prestation inclut puisque certaines ne sont peut-être plus d’actualités.

Pensez aussi à demander quelques prestations gratuites en faisant jouer vos longues années de collaboration comme par exemple la maintenance gratuite des ascenseurs pendant une durée déterminée.

Autre argument pour obtenir une réduction, remplacer le contrat annuel par un contrat de longue durée. La compagnie n’y sera pas insensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *